ARTICLES

Le corps humain :
une forteresse soigneusement protégée

HARUN YAHYA

Même dans un environnement parfaitement protégé, nous vivons en contact avec de nombreux micro-organismes. Si vous pouviez examiner au microscope la pièce dans laquelle vous vous trouvez, vous distingueriez clairement les millions de créatures qui cohabitent avec vous.
Ainsi, d’une certaine manière, l’être humain est une forteresse assiégée. Il va sans dire que pour protéger cette forteresse prise d’assaut un plan de défense est nécessaire. Les êtres humains ont été créés avec la protection dont ils ont besoin : ils ne sont pas sans défense face à ces ennemis. Dieu Tout-Puissant a créé pour l’homme un système de micro-défense, qui le protége contre toutes sortes d’organismes qui pourraient être dangereux.

Les diverses attaques sont comparables à des forces d’invasion qui auraient à traverser une première ligne de défense. Même si cette première ligne subit des revers, elle aura affaibli et ralenti l’ennemi.


Les forces de dissuasion qui attendent les micro-ennemis

Le premier front que "l’ennemi" doit traverser dans le corps humain est la peau.

La peau recouvre le corps entier telle une gaine et possède plusieurs caractéristiques.

L’une de ces caractéristiques fondamentales est sa capacité à protéger le corps contre des micro-ennemis qui pourraient rendre notre corps malade.

Si nous comparions le corps humain à une forteresse assiégée alors les cellules mortes de l’épiderme seraient les remparts de cette forteresse.

Un des moyens qu’utilisent les micro-organismes pour nous atteindre est la respiration. Nous respirons constamment des centaines de germes de différentes sortes qui se trouvent dans l’air. Cependant une "purification" s’opère dans les narines. Une sécrétion dans la muqueuse nasale capture et expulse entre 80 et 90% des micro-organismes infiltrés directement ou par la poussière, la vapeur etc.

Les germes peuvent également infiltrer le corps à travers les aliments. Une fois dans l’estomac, les défenses immunitaires par le moyen de différents acides, détruisent la plupart voire tous les germes qui ont réussi à arriver jusque-là. Les germes qui sont dans l’estomac sont détruits par des enzymes digestives produites par le petit intestin.


La vérité révélée par notre système de défense immunitaire

A la lumière de tout cela, d’importantes questions émergent.

Qui oriente les microbes vers notre corps ? Qui décide du circuit des aliments ? Quel genre de système peut détruire les microbes ? Quelle serait la prochaine cible des microbes s’ils échappaient à ces moyens de dissuasion ? Et comment agiront les microbes s’ils rencontrent une substance plus puissante qu’eux ?

Nos cellules n’ont jamais été à l’extérieur de notre corps, par conséquent elles n’ont jamais eu l’opportunité d’examiner la structure chimique des microbes flottant dans l’air que nous respirons. Alors par quel miracle savent-elles quelle substance sera apte à éliminer les microbes ?

C’est Dieu, le Maître des cieux et de la terre qui a créé un tel système de défense. Système jamais au repos qui protège le corps humain contre les microbes. Dans un verset, Dieu décrit Sa sagesse de création comme suit ;

C'est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. (Coran, 59 : 24)

Le corps humain est comparable à une forteresse assiégée. Les défenses d’une forteresse attaquée sont parfaitement organisées. De la même manière, le corps humain est doté d’un édifiant système de défense.

Nous devons garder à l’esprit que le corps humain est désespérément et perpétuellement exposé aux microbes. Le fait que vous soyez capables en ce moment même de lire ce texte sans être affectés par les microbes vous entourant est du à des manœuvres du système de défense interne à votre corps inspirées par notre Seigneur Tout-Puissant. Il est également utile de noter que c’est également Dieu qui créa les germes et les virus pour nous rappeler notre vulnérabilité face à ces minuscules structures infiltrant nos corps, avec comme risque la maladie voire la mort.

Le corps humain est comparable à une forteresse assiégée. Les défenses d’une forteresse attaquée sont parfaitement organisées. De la même manière, le corps humain est doté d’un édifiant système de défense.