LES PREDICTIONS DANS LE CORAN

LA CONQUETE DE LA MECQUE

Dieu a concrétisé la vision de Son messager en toute vérité : vous entrerez dans Almasdjidil-harâm [la Mosquée Sacrée à Makkah] si Dieu veut, en toute sécurité, ayant rasé vos têtes ou coupé vos cheveux, sans aucune crainte. Il savait donc ce que vous ne saviez pas. Il a placé en deçà de cela une victoire prochaine. (Coran, 48 : 27)

Une nuit, alors qu'il était à Médine, le Prophète (pbsl) rêva que les croyants entraient dans la Mosquée Sacrée et qu'ils tournaient autour de la Ka'ba. Lorsqu'il se réveilla, il fit part de cette bonne nouvelle aux croyants, car ceux qui avaient émigré de la Mecque à Médine, n'avaient pas eu la possibilité d'y retourner depuis leur départ.

Dans le verset 27 de la sourate al-Fath, Dieu révéla au Prophète (pbsl) qu'Il l'aiderait et le soutiendrait, que le rêve était véridique, et que les croyants entreraient à la Mecque. Un peu plus tard, suite au traité de Hudaïbiyah et à la conquête de la Mecque, les croyants entrèrent effectivement dans la Mosquée Sacrée en toute sécurité, tout comme le rêve l'avait prédit. C'est ainsi que Dieu montra que c'était Sa volonté que le rêve du Prophète (pbsl) se réalisa.

Lorsqu'on considère les choses de plus près, ce verset peut vouloir annoncer encore une autre victoire qui eut lieu avant la prise de la Mecque : la prise de la forteresse de Khaïbar, qui était sous le contrôle des juifs, avant qu'ils n'entrent à la Mecque.196

D'autres versets annonçant la bonne nouvelle de la conquête de la Mecque sont cités ci-dessous :

C'est Lui qui dans la vallée de Makkah, a écarté leurs mains de vous, de même qu'il a écarté vos mains d'eux, après vous avoir fait triompher sur eux. Et Dieu voit parfaitement ce que vous oeuvrez. (Coran, 48 : 24)

En vérité Nous t'avons accordé [O Mohammad] une victoire éclatante. Afin que Dieu te pardonne tes péchés passés et futurs, qu'il parachève sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite ; et Dieu te donne un puissant secours. (Coran, 48 : 1-3)

Le verset 76 de la sourate al-Isra', affirme que les incroyants ne peuvent rester à la Mecque:

En vérité, ils ont failli [réussir] à te faire fuir le pays afin de t'en bannir. Le cas échéant, ils n'y seraient pas restés longtemps après toi. (Coran, 17 : 76)

Le Prophète Mohammad (pbsl) entra et conquit la Mecque en l'an 8 de l'Hégire (630 ap. JC). Deux ans plus tard, tous les incroyants avaient quitté la Mecque, tout comme Dieu l'avait annoncé. Un autre point qui mérite d'être souligné est le fait que lorsque le Prophète (pbsl) annonça cette bonne nouvelle aux croyants, cela semblait être hors de question. En réalité, tout pointait dans la direction opposée, et les polythéistes étaient déterminés à ne jamais laisser les croyants entrer à la Mecque. En conséquence, ceux qui avaient un doute dans leurs coeurs commencèrent à douter des paroles du Prophète (pbsl). Mais le Prophète (pbsl) qui avait toujours confiance en Dieu ne prêta pas attention à leurs paroles, et fit part aux gens de ce que Dieu lui avait révélé. Le Coran confirma ses paroles, et la prédiction se réalisa peu après.

196. Imam al-Tabari, Taberi Tefsiri (Commentaires de At-Tabari), (Istanbul, Umit Yayincilik), 5 : 2276.