LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU
DANS LE CORAN

LA CREATION DE CE QUI SE SITUE ENTRE LES CIEUX ET LA TERRE

Le Coran contient de nombreux versets concernant la création de la Terre, des cieux et de ce qui s'étend entre eux :

Nous n'avons créé les cieux, la terre et ce qu'ils contiennent que par l'entremise de la vérité, et l'heure n'est plus éloignée [litt.: va (bientôt) se produire], pardonne donc de la belle manière. (Coran, 15 : 85)

Il possède ce qu'il y a dans les cieux, sur la terre, ce qui se situe entre les deux et même le sous-sol [ou : les entrailles de la terre]. (Coran, 20 : 6)

Ce n'est pas par jeu que Nous avons créé le ciel, la terre et tout ce qu'ils contiennent. (Coran, 21 : 16)

Les scientifiques ont déclaré qu'avant tout, une masse de gaz chaud a vu sa densité s'accroître. Ensuite, la masse s'est divisée en plusieurs petites parties pour former la matière galactique, et plus tard des étoiles et des planètes. Pour présenter les choses autrement, la Terre ainsi que les étoiles formaient un seul corps gazeux puis elles se sont séparées. Certaines de ces parties ont donné vie au Soleil et aux planètes, aboutissant ainsi à l'émergence de nombreux systèmes solaires et de galaxies. Comme nous l'avons montré dans les chapitres précédents, l'Univers était au début en état de ratq (fusion : combiné, uni), puis il devint fataqa (séparé, divisé en plusieurs parties). L'émergence de l'Univers est décrite dans le Coran de la manière qui convient le mieux, de façon à confirmer les faits scientifiques.7

A l'occasion de chaque division, quelques particules restent à l'extérieur des nouveaux corps fondamentaux qui se forment dans l'espace. Le nom scientifique pour ces particules supplémentaires est "la matière galactique interstellaire". La matière interstellaire se compose de 60% d'hydrogène, 38% d'hélium et de 2% de tous les autres éléments. De la matière interstellaire, 99% consistent en gaz interstellaire et 1% en poussière interstellaire, qui se compose probablement d'éléments lourds de petites particules de 0,0001 à 0,001 mm de diamètre.8 Les scientifiques considèrent que ces substances sont très importantes du point de vue des mesures astrophysiques. Ces particules sont trop ténues pour être considérées comme de la poussière, de la fumée ou du gaz. Cependant, si l'on considérait ces substances comme un tout, elles représenteraient une masse bien plus importante que l'ensemble de toutes les galaxies de l'espace. Bien que l'existence de cette matière galactique interstellaire n'ait été découverte qu'en 1920, l'attention a été attirée sur l'existence de ces particules, décrites par le Coran il y a des centaines d'années à travers les mots maa baynahouma, et que l'on peut traduire par "tout ce qu'il y a entre eux".

7. Dr Mazhar U. Kazi, 130 Evident Miracles in the Qur'an, (New York, USA, Crescent Publishing House, 1998), p. 53.
8. Digitale Ausgabe LexiRom, Meyers Lexikon in drei Bänden (Meyers Encyclopedia en trois volumes) (Mannheim, Bibliographisches Institut & F.A. Brockhaus AG, 1995).