LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU
DANS LE CORAN

LA FORMATION DU PETROLE

Glorifie le nom de ton Seigneur, le Très Haut, Celui qui a créé et agencé harmonieusement, qui a décrété et guidé, qui a fait pousser le pâturage et en a fait ensuite un foin sombre. (Coran, 87 : 1-5)

Plateforme pétrolière

Comme nous le savons, le pétrole se forme à partir de la décomposition de plantes et d'animaux. Une fois que ces derniers se dégradent au fond de la mer durant des millions d'années, tout ce qu'il en reste ce sont des substances huileuses. Celles-ci, enfouies sous des épaisseurs de boue et de roche, se transforment en pétrole et en gaz. Les mouvements de l'écorce terrestre aboutissent quelques fois à la pétrification de la mer et à l'enfouissement des roches pétrolifères sous plusieurs milliers de mètres de profondeur. Le pétrole qui se forme quelques fois fuit à travers les pores des couches de roches situées à plusieurs kilomètres de profondeur, et monte à la surface où il s'évapore (sous forme de gaz), laissant derrière lui une masse de bitume.

Les trois éléments identifiés dans les quatre premiers versets de la sourate al-A'la font le parallèle avec la formation du pétrole. Il est probable que le terme mar'aa signifiant "pâturage ou prairie", se réfère aux substances organiques à partir desquelles se forme le pétrole. Le second terme notable dans le verset est ahwa, utilisé pour décrire une couleur noirâtre qui tend vers le vert, un vert foncé, des couleurs sombres et charbonneuses. On peut aussi penser que ce mot sert à décrire la matière issue de la dégradation des plantes, qui s'accumule dans le sol et qui vire progressivement au noir, étant donné que ces mots sont appuyés par un troisième mot, ghouthaa, traduit par le mot foin, et qui équivaudrait à "humus, assemblage de déchets de différentes plantes amassés et dispersés dans les vallées, détritus, feuilles ou écume". En plus de la connotation de "vomir" que véhicule ce mot, il peut également évoquer l'idée de "répandre de la matière vomie", et décrit la façon dont la Terre "vomit" du pétrole. En fait à la lumière des connaissances que nous avons au sujet de la formation du pétrole, la façon dont il émerge, son apparence mousseuse et sa couleur, on peut mieux comprendre la sagesse que renferme l'emploi de ces mots dans ces versets.

Comme nous l'avons vu dans ce verset, la plante devient un liquide noir et visqueux, dont la ressemblance est frappante avec la formation du pétrole. La description d'une telle formation qui dure des années, à une époque où la formation du pétrole était inconnue, est sans aucun doute, une autre preuve que le Coran est la parole de Dieu.