LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU
DANS LE CORAN

LA LUMIERE ET L'OBSCURITE

Louange à Dieu qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière. Mais ceux qui ne croient pas en leur Seigneur Lui donnent des égaux. (Coran, 6 : 1)

Nous savons tous que sans lumière, personne ne peut voir à l'oeil nu ce qui l'entoure. Cependant la lumière que nous pouvoir voir ne constitue qu'une très petite part de l'énergie électroluminescente. Il existe d'autres sortes d'énergies électroluminescentes que l'être humain ne peut percevoir, tels que les infrarouges, les ultraviolets, les rayons x et les ondes radios. En effet, ces ondes lumineuses ne peuvent être perçues par l'oeil humain.

Il est donc intéressant de constater que le mot "ténèbres" est toujours employé au pluriel dans le Coran. Le mot arabe dhouloumaat est utilisé à la forme plurielle dans 23 versets différents, et à aucun moment ce terme n'est employé au singulier. L'utilisation du mot "ténèbres" indique qu'en plus de ces ondes lumineuses visibles, il existe d'autres types d'ondes que nous ne pouvons voir.

C'est seulement récemment que les scientifiques ont découvert la raison d'être de cette forme plurielle. Les longueurs d'ondes varient en fonction d'une forme d'énergie connue sous le nom de radiation électromagnétique. Toutes les formes de radiations électromagnétiques se comportent comme des ondes d'énergie dans l'espace. Cela peut être comparé aux ondes qui se forment à la surface de l'eau lorsqu'on y jette une pierre. Tout comme les ondes formées à la surface de l'eau peuvent avoir des tailles différentes, les radiations électromagnétiques peuvent avoir des longueurs d'ondes de tailles distinctes.

Comme on peut le voir sur le diagramme, la gamme de longueurs d’onde de la lumière visible par les êtres humains est très petite. Les autres longueurs d’onde représentent de l’obscurité pour l’homme.

Les étoiles et les autres sources de lumière n'ont pas toutes les mêmes sortes d'émissions. Ces différents rayons sont classés selon leurs longueurs d'ondes. Le spectre des longueurs d'ondes est plutôt large. La différence de longueur d'ondes entre les rayons gamma, ayant la longueur d'ondes la plus courte, et les ondes radios, ayant les longueurs d'ondes les plus élevées, est de 1025. A peu près tous les rayons émis par le Soleil sont concentrés sur seulement une petite partie du spectre lumineux.

Afin de mieux saisir les dimensions colossales de ce chiffre, il serait utile de faire une comparaison. Si nous voulions compter jusqu'à 1025 et si nous le faisions jour et nuit sans nous arrêter, il nous faudrait 100 millions de fois plus de temps que l'âge de la Terre pour arriver à ce chiffre. Les différentes longueurs d'ondes de l'Univers sont distribuées selon un spectre qui est justement de cette taille. 70% des longueurs d'ondes émises par le Soleil sont limitées à un spectre très étroit, compris entre 0,3 micron et 1,5 micron. Il existe trois sortes de lumières à l'intérieur de cette bande : lumière visible, lumière infrarouge et lumière ultraviolette. Bien que n'occupant qu'une bande de moins de 1 sur 1025 la lumière visible représente 41% du rayonnement solaire.

Ainsi que nous l'avons évoqué plus haut, les ondes électromagnétiques perceptibles à l'oeil humain constituent une très petite partie seulement du spectre lumineux. Les autres régions du spectre représentent seulement de l'obscurité pour les êtres humains, "aveugles" à ces longueurs d'ondes situées en dehors de la bande.55

55. Husaini, Qur'an for Astronomy and Earth Exploration from Space, pp.175-182.