LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU
DANS LE CORAN

LES MERS DISTINCTES


Une photo satellite de Gibraltar.
Une des caractéristiques des mers découverte tout récemment est exprimée dans un verset coranique comme suit :

Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent. (Coran, 55 : 19-20)

Cette propriété des mers, qui convergent sans pourtant se mélanger, n'a été découverte que très récemment par les océanographes. En raison d'une force physique appelée "tension de surface", les eaux des mers voisines ne se mélangent pas. Du fait d'une différence de densité, la tension superficielle empêche les mers de se mélanger, comme si un mur très fin les séparait.64

Ce qui est remarquable, c'est qu'à une époque où l'on n'avait aucune connaissance sur la physique, la tension de surface ou l'océanographie, ce phénomène ait été évoqué dans le Coran.


De grandes vagues, de puissants courants, et des marées existent en mer méditerranée et dans l'océan atlantique. L'eau de la mer méditerranée pénètre dans l'atlantique par le détroit de Gibraltar. Mais leurs température, salinité et densité ne changent pas, à cause de la barrière qui les sépare.

64. Richard A. Davis, Principles of Oceanography (Don Mills, Ontario, Addison-Wesley Publishing Company), pp. 92-93.