LES MIRACLES SCIENTIFIQUES DE DIEU
DANS LE CORAN

L'OBSCURITE DES MERS ET LES VAGUES INTERNES

[Les actions des incrédules] sont encore comparables à des ténèbres sur une mer profonde : une vague la recouvre, sur laquelle monte une autre vague ; des nuages sont au-dessus. Ce sont des ténèbres amoncelées les unes sur les autres. Si quelqu'un étend sa main, il peut à peine la voir. Celui à qui Dieu ne donne pas de lumière, n'a pas lumière. (Coran, 24 : 40)


Des mesures effectuées avec la technologie d'aujourd'hui ont révélé qu'entre 3 et 30% de la lumière solaire est réfléchie à la surface de la mer. Puis, pratiquement toutes les sept couleurs du spectre lumineux sont absorbées, l'une après l'autre, dans les premiers 200 m, sauf la lumière bleue (la photo de gauche). En dessous de 1.000 m, il n'y a pas de lumière du tout (photo ci-dessus). Ce fait scientifique a été souligné dans la sourate an-Nur, verset 40, il y a 1.400 ans de cela.

L'obscurité dans les mers profondes et les océans commence à peu près à 200 m et plus. A cette profondeur, il n'y a presque pas de lumière. Au-dessous de 1.000 m, il n'y a plus aucune lumière.65

Aujourd'hui, on connaît la constitution générale des mers, les caractéristiques des êtres qui y vivent, leur salinité, leur volume, leur superficie et leur profondeur. Les sous-marins et les équipements spécifiques, développés grâce à la technologie moderne, permettent aux scientifiques d'obtenir ces informations.

Les hommes ne sont pas capables de plonger à plus de 70 m sans l'aide d'équipements spéciaux. Ils ne peuvent pas survivre sans assistance dans les profondeurs des océans, comme à moins de 200 m. Pour ces raisons, les scientifiques n'ont été en mesure de découvrir que tout récemment des informations détaillées sur les mers. Cependant, l'expression "des ténèbres sur une mer profonde" contenue dans la sourate an-Nur a été utilisée il y a 14 siècles. C'est sans doute l'un des miracles coraniques qu'une telle information soit fournie par le Coran à une époque où aucun équipement n'était disponible pour permettre à l'homme de plonger dans les profondeurs des océans.

En plus, l'expression dans le 40ème verset de la sourate an-Nur, "comparables à des ténèbres sur une mer profonde : une vague la recouvre, sur laquelle monte une autre vague ; des nuages sont au-dessus..." attire notre attention sur un autre miracle du Coran.

Les scientifiques n'ont découvert que récemment qu'il existe des vagues internes qui se forment sur les interfaces de densité entre les couches de densités différentes. Ces vagues internes couvrent les eaux profondes des mers et des océans car l'eau située en profondeur a une densité supérieure à celle de l'eau située au-dessus d'elle. Les vagues internes agissent telles des vagues de surface. Elles peuvent rompre, tout comme les vagues de surface. Les vagues internes ne peuvent être vues par l'oeil humain, mais elles peuvent être détectées en étudiant les changements de température ou de salinité à un niveau donné.66

Les déclarations du Coran sont en accord avec l'explication ci-dessus. Il est un fait certain que les recherches effectuées récemment montrent une fois de plus que le Coran est la parole de Dieu.


L'image d'à côté représente les vagues internes à l'interface entre les deux niveaux d'eau de différentes densités. La partie inférieure est plus dense que la partie supérieure. Cette vérité scientifique, présente dans le Coran depuis 14 siècles, a été découverte par les scientifiques de nos jours très récemment.

65. Danny Elder, et John Pernetta, Oceans, (Londres: Mitchell Beazley Publishers, 1991), p. 27.
66. M. Grant Gross, Oceanography, A View of Earth, 6ème éd. (Englewood Cliffs, Prentice-Hall Inc., 1993), p. 205.